Le taekwondo


1. Signification du nom taekwondo
2. Lexique
2.a. Les chiffres
2.b. Les membres du corps
2.c. Les niveaux du corps
2.d. Les termes généraux
2.e. Le vocabulaire des arbitres
3. Techniques
4. Poumsés
5. Equipement
6. Passage de grade
7. Compétitions



1. Signification du nom taekwondo

tae img   Tae signifie "sauter et donner des coups de pied"
kwon img     Kwon fait référence au "poing"
do img    Do fait référence à "l'art"

Cela désigne plus précisément l'attitude philosophique ou le genre de vie qui s'y rattache. Les mots assemblés signifient "l'art du combat, à l'aide de coups de pied et de poing sautés"
Le Taekwondo est un ensemble de techniques de combat non armé d’autodéfense qui comprend un mélange de coups de poing mais surtout de coups de pied, sautés ou non, ainsi que d’esquives et de blocages.
Le Taekwondo vous fournit un programme complet de mise en condition physique. Nos exercices sont sûrs, efficaces et adaptés à vos besoins individuels. L’entraînement du Taekwondo utilise tous les muscles de votre corps, c’est pourquoi vous remarquerez en pratiquant, une nouvelle puissance et une nouvelle condition quand celui-ci deviendra ferme et dur. Nos exercices d’assouplissements progressifs, vous aideront à développer et à maintenir la souplesse de votre corps; ce qui vous permettra de découvrir une nouvelle agilité et une nouvelle coordination. Maintenir sa souplesse est un important besoin pour paraître et se sentir jeune.
Mais avant de se défendre contre un agresseur, le plus important est de pouvoir se défendre contre les maladies, les méfaits de la vieillesse et du stress. La pratique de ces disciplines vous permettront de réduire ses méfaits et d’acquérir un esprit sain dans un corps sain.


2. Lexique

a. Les chiffres
1 : Hana
2 : Doul
3 : Set
4 : Net
5 : Dassot
6 : Yossot
7 : Ilgop
8 : Yodol
9 : Ahop
10 : Yol


20 : Seumoul
30 : Seureun
40 : Maheun
50 : Chui-eun    
60 : Esseun
70 : Ireun
80 : Yeudeun
90 : Aheun
100 : Beck

1er : il
2e : yi
3e : sam
4e : sa
5e : oh
6e : youk
7e : tchil
8e : pal
9e : gou
10e : (il)chip    

 
20e : yi chip
30e : sam chip
40e : sa chip
50e : oh chip
60e : youk chip
70e : tchil chip
80e : pal chip
90e : gou chip
100e : back beun jae



b. Les membres du corps

Joumok : le poing
Deung joumok : le revers du poing
Me joumok : le marteau du poing

Sonn : la main
Sonn mok : le poignet
Sonnal : le tranchant de la main
Sonnal deung : le tranchant de la main côté pouce
Pyon sonn keut : l'extrémité des doigts
Batangsonn : la paume de la main
A gui sonn : La palme de la main

Pal : le bras
Ann pal : le tranchant interne de la main (côté avant-bras)
Palkoup : le coude
Palmok : le tranchant de l’avant bras (côté radius)
Bakkat palmok : le tranchant de l'avant bras (côté cubitus)      

Moureup : le genou

Dwitt tchouk : le talon
Balnal dwitt tchouk : le tranchant du talon (côté calcanéum)
Ap tchouk : le bol du pied

Bal : le pied
Balnal : le tranchant externe du pied
Balnal deung : le tranchant interne du pied
Baldeung : le dessus du pied
Balpadak : la plante du pied
Bal keut : l'extrêmité du pied (phalanges)

Han bal : un pied
Han Goreum : un pas
Han Goreum ban : un pas et demi


c. Les niveaux du corps

Eulgoul : haut          Momtong : moyen           Ale : bas


d. Termes généraux

Dojang : la salle
Dobok : la tenue
Ti : la ceinture
Hogou : plastron

Keup : niveau avant la ceinture noire
Youkeup ja : pratiquant avant la Ceinture Noire
Tchnong: bleu
Hong: rouge
Dan : niveau à partir de la ceinture noire
Youdanja : pratiquant Ceinture Noire
Kyo sa nim : Instructeur 1e à 3e dan
So bo nim : Maître 4e à 6e dan
Kwan ja nim : Grand maître à partir de la 7e dan     

Poumse : forme
Kihap : cri           
Kibon : base
Kitcho : base primaire
Kyorugui : le combat

Ap : devant
Yop : côté

Tchaliot : "garde à vous"
Kyungnye : "saluez"
Joumbi : position de départ
Shisak : commencez
Keuman : arrêtez
Chwio : repos
Baro : revenez (position de départ)

Dora : tournez
Dwiro dora : demi-tour
Ja ouhyangou : 1/4 tour pour faire face
Balbakosso : changez de côté / de garde

Dwiro Moulo namien so : en reculant
Apeuro Nagamienso : en avançant
Jésari : sur place

Wen : gauche
Wen tchouk : à gauche
Orun : droite
Orun tchouk : à droite

 



e. Le vocabulaire des arbitres

Chung : bleu
Hong : rouge
Cha-ryeot : attention Kyeong-rye : saluez
Joon-bi : prêt
Shi-jak : commencez
Kal-yeo : repos
Keu-man : arrêt
Kye-sok : Continuez
 
Kye-shi : arrêt du combat pour blessure  
Shi-gan : suspension du combat (temps arrêté)
Kyong-go : avertissement (-0,5 points)
Gam-Jeom : Pénalité (-1 point)
Deuk-Jeom : Ajout de point valide  
Chung Seung : Gagnant bleu Hong Seung : Gagnant Rouge


3. Techniques

L'art martial recherche l'harmonie entre le corps, l'esprit et la nature.
Le grand usage des coups de pied "sautés" dans les combats ne délaisse pas pour autant les coups de poings (frappes de la main), de genou, des coudes, de blocages…


4. Poumsés

Le Poomse ("Poom" signifie la forme et "Se" l'identité) :
L'art martial coréen a permis de développer un programme d'entrainement comprenant des exercices codifiés appellés Poumse, basés sur la philosophie oriental ancienne, facilitant une approche intellectuelle, que suivent les taekwondoistes tout au long de leur progression. Le Poumsé est une forme de travail conventionnelle, représentant un combat codifié et dirigé.

Il s’exécute individuellement.

Chaque Poumsé possède son propre rythme qui doit être en rapport avec les différents enchaînements, ainsi chaque blocage devra être instinctivement suivi de la contre-attaque.

Le Poumsé débute et se termine par la position "Tchaliot Seugui" suivi du salut "Kyongnye". Il s’annonce à haute voix. Il se déroule suivant un diagramme différent, selon sa complexité.Le point de départ doit être également celui du retour après la prestation.

Il faut «vivre» son Poumsé, c’est à dire faire sentir une réelle impression de combat dans l’exécution des différents mouvements avec la plus grande efficacité contrôlée. Le Poumsé s’exécute dignement, Dobok propre et ceinture correctement nouée.

  1. Taegeug Il-Jang
  2. Taegeug Yi-Jang
  3. Taegeug Sam-Jang
  4. Taegeug Sa-Jang
  5. Taegeug Oh-Jang
  6. Taegeug Youk-Jang
  7. Taegeug Tchil-Jang
  8. Taegeug Pal-Jang

Les formes dans leurs processus d'apprentissage permettent d'améliorer l'équilibre, la concentration ,la balance, le timing, le contrôle de la respiration doit être synchronisée avec les techniques et restera inaudible, le rythme, la coordination.
La progression du taekwondoiste c’est une pratique rigoureuse au quotidien, et ne nécessite pas toujours la présence d'un instructeur.

C'est une méthode scientifique de combat contre plusieurs adversaires imaginaires en mouvement, qui amène à se déplacer sur des diagrammes représentant les symboles du Palgué des caractères chinois ainsi que des lettres de l'alphabet coréen. Un apprentissage méticuleux des poomsae (forme), une pratique régulière est l'éléments incontournable pour atteindre un bon niveau de perfectionnement ici encore la maîtrise des techniques fondamentales est primordiale. En particulier, le regard doit être porteur de toute la détermination.

La concentration permettra de dégager une unité entre le corps et l'esprit.

Les principes de base sont :
Méthode de travail pour les taegeuk Poomsae du Taekwondo :


5. Equipement

Le dobok
Le Taekwondo se pratique avec un Dobok.
Il est composée d'un pantalon et d'une veste de coton blanc (qui symbolise la pureté). Il doit être ajusté pour l'élégance et être suffisamment ample pour permettre la pratique des exercices. Il doit toujours rester propre et bien repassé.

A partir du 1er dan, le Dobok est bordé d'un liseré noir autour du cou.
A partir du 4eme dan, le pantalon est orné d'un passepoil noir.

dobok.jpg


Les protections
Lors des combats en compétition, il est nécessaire de porter des protections.

Le plastron
Il sert à protéger le pratiquant en combat. Il sont identifiés selon 2 couleurs, généralement rouge et bleu, qui représentent chaque combattant. Seulement les touches au niveau du plastron sont comptées.

plastron.jpg


Les protèges avant-bras
Comme le nom l'indique, ils servent à protéger les bras lors de blocage.

Les protèges tibia
Ils servent à protéger les tibias et le dessus du pied lorsque les coups sont portés.

Le casque
Il sert a protéger la tête pendant les combats. Les touches à la tête pour certaines catégories, sont interdites. Il y a trois couleurs disponibles, bleu, rouge et blanc. Le casque rouge doit se porter avec le plastron rouge et vice versa.

La coquille
Que ce soit le modèle masculin ou féminin elle sert, biensur, à protéger les organes génitaux.

Le bucal
Protège les dents et la langue de morsure grave en cas de touche à la tête. Ces touches sont interdites pour certaines catégories.

Les souliers
Il est interdit de les porter en combat. On les porte seulement lors des entraînements.

Les gants
Maintenant obligatoire pour les compétitions de haut niveau.

Les protections de pieds
Bientôt obligatoire pour les compétitions de haut niveaux.



6. Passage de grade

La couleur de la ceinture est une indication du niveau de compétence d'un étudiant du Taekwondo.

Examen ceinture jaune   : 9ème Kup   (télécharger l'examen des ceintures jaunes - fichier PDF)
Examen ceinture orange : 8ème Kup   (télécharger l'examen des ceintures oranges - fichier PDF)
Examen ceinture verte : 7ème Kup   (télécharger l'examen des ceintures vertes - fichier PDF)
Examen ceinture bleue : 6ème Kup   (télécharger l'examen des ceintures bleues - fichier PDF)


7. Compétitions

A venir ...




Retour en haut de la page